Vie apostolique

« La Fraternité est essentiellement apostolique, parce que le sacrifice de la messe l’est aussi, et parce que ses membres auront à exercer un ministère extérieur. Ils vivront de cette conviction que toute l’efficacité de leur apostolat découle du Sacrifice de Notre Seigneur qu’ils offrent quotidiennement. » (Statuts)

Une directive unique

Les œuvres apostoliques de la Fraternité sont en priorité le ministère paroissial et la prédication de missions. La directive pastorale de Mgr Lefebvre à ses prêtres est celle qu’il donnait déjà à Dakar :

Priorité aux moyens surnaturels, puisque c’est le Saint-Esprit qui agit dans les âmes, le prêtre n’étant que son instrument. »

Cette vérité maintient le prêtre dans l’humilité et, face aux difficultés, l’encourage à la prière et à la persévérance.

La Fraternité associe à l’esprit qui l’anime les membres de son Tiers-Ordre, qui veulent

redécouvrir l’importance capitale du Saint sacrifice de la Messe et de son mystère, pour y trouver le sens et la source de la vie chrétienne, vie de sacrifice et de corédemption. »[1]

Elle vient aussi en aide aux prêtres âgés ou infirmes.

Après la paroisse, l’école vraiment catholique

La Fraternité s’investit particulièrement dans l’œuvre des écoles,

vraiment libres de toutes entraves afin de dispenser une instruction et une éducation totalement chrétienne à la jeunesse ».

Son apostolat s’étend enfin à toutes sortes d’œuvres telles que la Croisade Eucharistique des enfants, l’aumônerie de maisons religieuses, de mouvements associatifs de jeunesse, de soutien aux familles, de missions auprès des plus démunis, etc.

Comment former une élite de chrétiens ?

Fervent lecteur de L’âme de tout apostolat de Dom Chautard, Mgr Lefebvre enseigne quel doit être la clef de l’apostolat : que ce soient les œuvres de piété ou de charité, d’enseignement ou de perfectionnement, de pastorale ou de conquête, que ce soient des œuvres d’adultes ou de jeunesse, les œuvres religieuses ou les œuvres destinées à soumettre la cité au Christ, le secret est de former une élite de chrétiens vivant en état de grâce et faisant oraison. De ce bon foyer rayonnera spontanément un bon feu qui en enflammera d’autres.

  • 1. Règles pour le Tiers-Ordre de Saint-Pie X.